AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Marcy ou une malade très dynamique. [ft Marcy Jones]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Marcy ou une malade très dynamique. [ft Marcy Jones]   Ven 6 Mai - 13:58

Aujourd'hui, Nina ne devait commencer mon travail que vers 9h mais on l'appela plus tôt ce matin là. On avait appelé Mlle Carter en urgences ce matin. Une élève est tombée malade cette nuit. Son nom est Marcy Jones, elle ne la connaissait que de vue et de nom uniquement. Selon le reste du personnel elle aime bien étudier les dons des autres orphelins. Elle possède elle aussi un don à ce que Nina  a entendu, les autres membres du staff l'ont averti que même malade cette fille pourraient lui causer quelques tracas en effectuant quelques bêtises. Mais cela ne lui provoquait en aucuns cas un certain types de peurs ou même de craintes, Nina n'avait jamais craint un enfant.

Elle sortit de la maison, son sac en bandoulière toujours avec elle (avec à l'intérieur tout le nécessaire pour créer une fois de plus des jouets et même quelques unes de ses créations), la marionnettiste traversa la forêt et entra dans l'enceinte de l'orphelinat. La cour était vide car les enfants n'étaient pas encore sortit de leurs chambres, mais en la traversant Nina se remémoraient leurs actions ici : ils jouaient, se chamaillaient, étaient heureux... Elle aimait décidément beaucoup ce travail et cette ambiance. Nina entra dans le dortoir et monta au deuxième étage. Elle repensa aux indications de Mr Blue, et frappa à la porte.

Mlle Jones? Etes-vous là?

Sans avoir eu de réponses Nina Carter se décida d'entrer par elle-même. La chambre semblait vide, la jeune marionnettiste la cherchait mais elle n'avait pas l'air d'être présente dans la pièce. Pourtant elle ne l'avait vue ni dans la cour ni dans les couloirs. Elle décida de jeter un œil dans les salles de bains, mais là non plus Marcy ne semblait pas être présente.
Nina décida donc de chercher dans tout le dortoir, mais encore une fois aucunes traces de la jeune Marcy Jones. Mlle Carter retourna dans la chambre de la jeune fille et regarda partout. C'est alors qu'elle eu une idée, se souvenant que la petite était maligne Nina sortit de son sac quelques jouets et les déposa à terre: une poupée brune en chiffon, une peluche en forme d'éléphant et un soldat en plomb d'une dizaine de centimètres. Elle les regarda, toucha une petite marque au niveau de leur dos.

Eddy, Neels, Lou... Cherchez Mlle Jones dans cette chambre.

Nina s'assit alors dos à la porte de la chambre, ferma les yeux, "connecta" son esprit avec les jouets et réussie à prendre le contrôle des jouets qui s'animèrent. Elle pouvait ainsi voir à travers leurs yeux et même interagirent avec ce qu'il y a autour de ses créations. Ils commencèrent alors eux aussi les recherches.


Dernière édition par Nina Carter le Ven 6 Mai - 17:00, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Marcy Jones

avatar

Messages : 50
Date d'inscription : 07/02/2016

MessageSujet: Re: Marcy ou une malade très dynamique. [ft Marcy Jones]   Ven 6 Mai - 16:36

Marcy Jones ne tombait que rarement malade, heureusement pour elle d'ailleurs car rester alitée sans rien faire était loin d'être quelque chose qu'elle affectionnait. Mais aujourd'hui elle s'était réveillée avec un mal de tête affreux et un visage si pale qu'on aurait cru un vampire. Si elle avait essayé de cacher sa condition, le résultat n'avait pas été concluant. On lui avait interdit d'aller à l'école après lui avoir fait avaler un médicament au goût ignoble qui tardait à faire effet. Seulement, oser espérer que Marcy resterait au lit sans broncher était une erreur, tout le monde la savait incapable de rester en place.

Dans l’espoir d’échapper un tant soit peu à la surveillance qu'elle allait sans doute bientôt recevoir, elle se cacha dans son armoire, derrière ses vêtements. Sa cachette n'était pas exceptionnelle mais elle savait par expérience que les gens oubliaient souvent de repousser les vêtements pour regarder derrière. Elle avait apporté dans son petit cocon une petite ampoule qu'elle s'amusait à allumer et éteindre avec son don, même si ce dernier était plus dur à utiliser à cause de sa migraine.

Quelqu'un frappa à la porte et l'appela, naturellement, elle ne répondit pas, ce serait trop facile. La voix lui avait semblé appartenir à Nina, qu'elle ne connaissait pas vraiment si ce n'est de vue ou par sa voix lorsqu'elle s'adressait aux autres. Elle avait cependant pu observer que cette jeune femme aimait les enfant, c'était du moins l'impression qu'elle lui donnait. À chaque adulte qu'elle rencontrait, Marcy analysai son rapport avec les enfant, c'était comme ça. Nina ne la trouva pas, au plus grand bonheur de l'orpheline qui recommença à jouer avec son ampoule en l'entendant s'éloigner certainement pour aller vérifier si elle n'était pas ailleurs. Mais elle revint vite explorer la chambre, obligeant Marcy à arrêter de faire clignoter son ampoule.

Elle l'entendit alors s'adresser à trois personnes dont elle n'avait pas entendu les pas et qu'elle ne connaissait pas. Comment avait-elle put oublier ! Nina avait un don, elle aussi, mais lequel ? Elle la connaissait si peu qu'elle n'en était même plus sûre. Mais ce pouvoir semblait lui avoir apporté du renfort, et donc la rapprocher du moment où elle découvrirait sa cachette. Alors elle ne bougeait plus et réfléchissait à un moyen de retarder ce fameux moment. Il y avait une seule chose qu'elle pouvait faire : éteindre la lumière. Marcy se concentra, lutta contre sa migraine et entendit finalement le bruit d'une ampoule qui s’éteint, à présent elle seule serait en mesure de la rallumer. Mais elle n'avait aucun moyen de savoir si ce qu'elle avait fait était utile ou non, puisqu'elle ne voyait pas Nina.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Marcy ou une malade très dynamique. [ft Marcy Jones]   Ven 6 Mai - 17:20

Nina poursuivait tant bien que mal ses recherches... Soudain la lumière disparu. Elle aurait dû s'y attendre... De la part d'une petite fille pouvait contrôler l'électricité à sa guise, cela était prévisible et Mlle Carter se sentait à présent bête de ne pas y avoir penser plus tôt.

Impressionnant, il est vrai. Ton don est admirable je le reconnais. Et tu le maîtrises assez bien c'est rare pour une enfant de ton âge.

Nina avoua cela sans savoir réellement si ses paroles avaient été entendu par la malade. La marionnettiste n'avait aucune idée d'où pouvez se trouver la jeune Marcy mais elle savait désormais qu'elle était proche. Marcy Jones confirmait par cet acte sa réputation d'enfant très dynamique.
N'ayant plus besoin de ses jouets, elle les ramena à elle et les rendit de nouveaux immobiles, leur aide à présent inutile. Nina songea à la technique qu'elle devait employer pour trouver la jeune fille. Elle eu soudainement une idée: penser comme un enfant. C'est alors que la jeune femme commença à se balader dans la chambre, après avoir posé son ssac et sa veste sur une chaise se trouvant à ses côtés.

Hum... Si j'étais une petite fille... Qui ne veut pas recevoir d'aide de l'extérieur... Essayant de fuir une surveillance, imposé par un établissement... Où me cacherais-je?

Elle observa chaque recoins de la pièce en sifflotant un petit air gaiement. C'est alors qu'elle comprit.

Quand j'étais enfant et que je jouais à cache-cache avec mes frères et sœurs j'avais une cachette fétiche. C'était aussi un endroit où je pouvais avoir la paix quand j'étais triste ou en colère.

En disant cela sur le ton d'une comptine, Nina ouvrit l'armoire. Elle sourie, ayant compris le stratagème de Marcy.

Les gens oublient souvent de repousser les vêtements n'est-ce pas?

Cela fit émettre un petit rire à Nina, c'était une phrase qu'elle pensait souvent lors de ses parties de cache-cache. Si elle avait été une adulte "normale" la recherche de Marcy aurait durer des heures. Mais Nina n'était pas du tout une adulte ordinaire: une petite fille se cache dans ce corps d'adulte; cela lui avait causé des tords dans la société moderne, elle comprenait ce que cela faisait d'être différent.
La marionnettiste tendit le bras et attrapa celui de la jeune fille et l'extirpa de l'armoire, elle referma ensuite celui-ci.

J'espère que tu ne t'es pas caché là dedans car tu avais peur de moi au moins? Une fille aussi maligne que toi ne craint personne je suppose?

Nina avait certes un esprit d'enfant (et ça phrase avait été comme dicté dans sa tête avec une voix d'enfant) mais des fois ses mots ressemblaient à ceux d'une grande personne.
Revenir en haut Aller en bas
Marcy Jones

avatar

Messages : 50
Date d'inscription : 07/02/2016

MessageSujet: Re: Marcy ou une malade très dynamique. [ft Marcy Jones]   Ven 6 Mai - 18:16

Le coup de la lumière, ça n'avait pas marché, pas du tout même. Les paroles de Nina arrachèrent un petit sourire de fierté à Marcy, qui l’effaça aussitôt pour s'assurer d'être attentive à la position de la jeune femme. Elle allait forcément finir par la débusquer, c'était obligé, mais un enfant espère toujours. Doucement et silencieusement, l'orpheline malade ramena ses genoux contre elle pour prendre moins de place. Nina parla de nouveau, cherchant vraisemblablement à se mettre dans la peau d'une enfant aux pensées similaires à celles de Marcy afin de mieux la trouver. Si elle en croyait les livres qu'elle avait lut, alors Marcy savait que cette méthode pouvait marcher, seulement ce n'était pas pour être à son avantage.

Il n'y avait rien qu'elle pouvait faire, elle était bloquée et sa cachette était vouée à être découverte. Les pas et les sifflotements de Nina se rapprochèrent, trop près. La porte de l’armoire s'ouvrit alors qu'elle chantonnait sur le même genre d'air que les comptines que les enfants apprennent à l'école. Marcy se colla contre le fond de l'armoire, rêvant de s’aplatir comme une crêpe pour disparaître contre la paroi. Elle avait encore un mince espoir, mais les nouveaux mots que prononça Nina firent exploser cet espoir comme une bulle de savon. Un bras la saisit et la força à sortir de son cher cocon. Marcy, que la fièvre faisait trembloter dans son pyjama bleu trop grand tira sur son bras pour se dégager. Bien, tant pis pour l'armoire, mais elle avait bien d'autres idées en réserve.

Tu suppose bien : je n'ai peur de personne !

Fit-elle avec un grand sourire malicieux. Elle savait que ce n'était pas exactement vrai, mais officiellement, ça l'était. Il lui fallait exposer le moins de failles possible sans quoi elle ne pourrait pas être tranquille.

La malade au teint vampirique observa son interlocutrice, maintenant qu'elle pouvait la voir. Elle lui faisait un peu penser à une poupée, quelque chose dans son visage, plus ses cheveux colorés.

Ça te dérange si j’éteins la lumière ?

À ces mots, elle se concentra pour éteindre une fois de plus l'ampoule alors que ses yeux se teintèrent momentanément de jaune. Elle profita ensuite du noir pour aller poser sa petite ampoule sur sa couchette ( celle du haut donc ) et ne ralluma qu'une fois assise dans un coin de la pièce. Elle ne comptait pas rendre la tache trop simple à Nina, même si elle ne semblait pas de mauvaise compagnie, elle allait de toute manière apprendre à la connaître.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Marcy ou une malade très dynamique. [ft Marcy Jones]   Mer 25 Mai - 21:22

Nina attendait que la jeune fille finisse ses manipulations pour l'observer à nouveau. Marcy Jones ressemblait beaucoup à un des frères de Mlle Carter, au niveau du comportement un peu rebelle, ce qui sourire la jeune femme de nostalgie.
Elle s'assit alors en tailleur à l'opposé exact de la jeune fille, tout en remettant sa longue jupe en place. Elle la fixa pour tenter de la cerner. Nina ne savait pas exactement quoi faire avec cette enfant. Elle aurait aimé lui poser quelques questions pour détendre l'atmosphère mais elle savait bien que Marcy n'allait, pour le moment, pas se montrer très bavarde ou coopérative. Cependant Nina se rappela de son but qui l'avait amené dans cette chambre: s'occuper de la jeune malade.
Elle s'essaya donc à une questions simple sur l'état de santé de Marcy.

Donc, par où commencer... Tu es tombée malade cette nuit à ce que Mr Blue m'a dit. Tu as mal quelque part? Tu as de la fièvre? Est-ce qu'on t'a donné des médicaments ou pas encore?

Nina stoppa ses paroles, mais pas de réponses de Marcy, donc elle continua ses questions sur sa santé.

Es-tu allergique à des produits? Tu as été en contact avec d'autres enfants depuis ce matin?

La marionnettiste avait l'impression d'agir et d'avoir les même paroles d'une de ses infirmières barbantes que l'on pouvait avoir à l'école ou une maman trop inquiète pour l'état de santé de son enfant, mais là était son travail. En attendant une potentielle réponse de la jeune malade assise en face d'elle, Nina sortit la poupée de chiffon du nom de Lou, qui ressemblait à une des sœurs de Nina. Elle hésita puis se décida finalement à animer le jouet posée devant elle. Lou s'anima et se mit debout face à Nina en lui faisant des petits signes de la main. Mlle Carter pouvait toujours essayer de communiquer avec la jeune fille par l'intermédiaire de cette poupée. C'est une technique qu'elle adore utiliser quand les enfants, dont elle doit s'occuper, sont récalcitrants vis à vis de la communication avec les grandes personnes. Elle regarda de nouveau Marcy, attendant une réaction de sa part à propos de son don ou des questions qu'elle lui a posé précédemment.
Revenir en haut Aller en bas
Marcy Jones

avatar

Messages : 50
Date d'inscription : 07/02/2016

MessageSujet: Re: Marcy ou une malade très dynamique. [ft Marcy Jones]   Ven 27 Mai - 23:07


Marcy avait regardé Nina venir s'asseoir près d'elle, puis avait soutenu son regard. Elle était de toute manière coincée à présent, ce qui l'énervait, même si elle savait que les intentions de Nina étaient parfaitement louables. De ce qu'elle avait pu voir de cette jeune femme, elle s'était montrée gentille, et cela avait une importance dans la tête de Marcy. Elle se souvint avoir trouvé étrange que ces adultes se montrent si gentils avec les enfants. Méfiante d'abord, elle avait finalement accepté l'aide de certains. L'orphelinat était sa maison, elle n'avait aucun doute là dessus, et elle rêvait de passer sa vie ici, être adoptée ne l'enchantait pas. Nina rompit le silence et posa une première série de questions auxquelles Marcy ne répondit pas, elle n'en éprouvait tout simplement pas l'envie. Alors Nina continua avec d'autres questions. L'une d'entre elles attira l'attention de l'orpheline, à savoir si elle avait été en contact avec d'autres enfants, puisqu'elle avait en effet été en contact avec Joe.

Ses pensées furent interrompue lorsque Nina sortit une poupée de chiffon. Elle ne comprit pas tout de suite, et bien quoi, elles allaient jouer à la poupée ? Mais le jouet s'anima et les yeux de Marcy se remplirent d'étoiles. Elle se baissa pour se mettre à la hauteur de la poupée et la regarda avec des grands yeux.

Comment tu fais ça ? Tu as besoin du contact visuel ? Comment tu en gère plusieurs en même temps, c'était ça les petits pas tout à l'heure pas vrai ? Ils doivent forcément être petits ou ils peuvent être grands ?

Son esprit à la Marcy Jones reprenait le dessus. Les dons la fascinaient, elle avait besoin de savoir comment ils marchaient. En général, les autres n'étaient pas capables de lui répondre, alors elle se débrouillait pour trouver les réponses d'elle même. Pour les adultes, elle se contentait en général d'observer et de noter, évidement.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Marcy ou une malade très dynamique. [ft Marcy Jones]   Sam 28 Mai - 19:52

En regardant les réactions de la jeune fille vis à vis du don de Nina, la jeune marionnettiste sourie et apprécia le fait que Marcy s'intéresse à son don. Elle décida de répondre à la jeune fille, toute en faisant danser la petite poupée et lui faisant faire quelques acrobaties.

Effectivement j'ai besoin d'avoir un contact visuel avec des objets ressemblant soit à des humains, animaux ou "bizarres" aussi. Dans un sens c'est logique car on ne peut contrôler des choses si on ne les as jamais vu. Je peux en contrôler au maximum dix jouets, mais cela me demande une concentration excessive, je peux en faire un malaise si je me surmène ou que j'essaie de contrôler trop à la fois. Oui c'est ça c'était Lou, une peluche en forme d'éléphant et un soldat en plomb.  Je peux me concentrer sur beaucoup de petits mais je peux également en contrôler des grands mais plus ils sont grands et imposants plus cela peut devenir compliqué.

Nina avait toujours un certain plaisir à expliquer son don, ou tout simplement à aider les autres à contrôler les leurs. C'était aussi pour cela qu'elle a été engagé à l'Orphelinat Blue.
Elle savait la difficulté que les jeunes ont à maîtriser leurs dons, car elle-même avait eu du mal à maîtriser le sien, étant plus jeune. Elle avait du se débrouiller seule et de le cacher à ses parents, de peur d'être rejeté par sa propre famille ou d'être envoyé dans un établissement loin ou pire être le cobaye pour des scientifiques bizarres.
Elle chassa ces pensées et elle décida d'en apprendre un peu plus sur le don de la jeune Marcy Jones en s'adressant directement à la principale intéressée.

Et toi? Que peux-tu faire avec tes dons? Quelles sont tes limites pour le moment? J'aimerai voir, si cela ne te dérange pas.

La dernière phrase de Nina s'était un peu effacé du fait qu'elle l'avait exprimé dans un murmure de gêne. Oui la jeune femme savait se montrer extravertie pourtant elle n'en restait pas moins qu'une jeune femme timide, depuis son plus jeune âge.
Elle essaya de sourire à la jeune Marcy, elle voyait bien que parler d'autres choses que de la maladie de l'enfant permettait de détendre l'atmosphère. Elle préférait ça.
Revenir en haut Aller en bas
Marcy Jones

avatar

Messages : 50
Date d'inscription : 07/02/2016

MessageSujet: Re: Marcy ou une malade très dynamique. [ft Marcy Jones]   Sam 28 Mai - 20:37


C'est avec une grande attention que Marcy écouta les explications de Nina, tâchant d'en retenir un maximum afin d'en prendre note. Le don de la jeune femme était épatant, et étendre les réponses à toutes ses questions la ravit. Elle semblait avoir beaucoup de possibilités, c'était d'ailleurs quelque chose qu'elle retrouvait chez beaucoup des orphelins. Ceux qui n'avaient qu'une seule et unique action possible avec leur dons se montraient plus rares, mais cette action pouvait aussi parfois se montrer plus forte. Après ses explications, Nina figea un instant son regard dans le vide, avant de retourner en quelque sorte la question à Marcy, qui hésita une seconde avant de se lancer.

Je peux faire des tas de choses, c'est très pratique l'électrokinésie ! Allumer et éteindre la lumière, par exemple, même faire sauter l'ampoule, mais ça ne marche pas tout le temps. Allumer des jouets électriques à distance, mais c'est plus difficile pour les gros appareils. Mais je ne contrôle pas tout, une émotion un peu trop forte et les ampoules risquent de griller. Je n'ai pas vraiment besoin d'un contact visuel, surtout d'une représentation de l'espace et de concentration. Je peux aussi donner des coups de jus, voir paralyser temporairement si je me concentre beaucoup.

Elle avait débité toutes ces informations d'une traite, presque comme elle les avait écrites dans son premier carnet. Sa voix vacillait par moment, ce qui ne l'empêchait pas de continuer sa tirade explicative. Parler à Nina lui semblait plus simple ainsi, et parler de son sale état n'avait rien pour lui plaire. Être malade, toute blanche et tremblante lui donnait l'impression de ne plus être Marcy Jones, d'être quelqu'un d'autre. Puis elle était assez fière de la maîtrise qu'elle avait de son pouvoir, pour quelqu'un qui s'y intéressait autant qu'elle c'en était presque normal, mais pour une enfant c'était un peu moins commun. Pour toutes les heures qu'elle avait passé à étudier les dons des autres et le sien, elle méritait bien de savoir se servir d'une partie de ses fonctionnalités.

Je veux bien te montrer, mais seulement si toi tu m'en montre plus encore !

Un sourire radieux se peignit sur son visage malade, donnant un drôle d'effet de contraste. Alors ses yeux jaunirent alors que la lumière principale clignota, que les lampes de chevets se joignirent à elle et qu'un vieux jouet s'alluma dans le placard. Elle adorait la manière qu'avaient ses yeux de devenir jaunes lorsqu'elle invoquait son don, même si c'était assez peu discret. Le ballet des ampoules terminé, ses yeux reprirent leur teinte habituelle et elle attendit la réaction de Nina.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Marcy ou une malade très dynamique. [ft Marcy Jones]   Mar 28 Juin - 20:43

Nina observait ce que la jeune fille lui montrait en terme de pratique avec son don. L'électrokinésie était un don très puissant et efficace. Elle en profita pour noter le changements physique majeur: le changement de couleur des yeux de Marcy. Chacun réagissaient différemment, Nina pouvait l'observer tout les jours grâce à son travail au sein de l'orphelinat.

<< Tu sais les émotions ça comme les pensées: ça se canalisent, se concentrent. Et puis tu peux justement utiliser une de tes émotions ressentis pour accentuer ton pouvoir. Je te dis ça car j'ai appris avec le temps que si je me retrouvais énervée en même temps que j'utilisais mon don, mes marionnettes devenaient agressives et pouvaient même avoir des apparences monstrueuses: une simple poupée de chiffon pouvait alors devenir une monstrueuse poupée de film d'horreur. >>

Nina savait que les sentiments et les émotions influencent fortement la maîtrise des pouvoirs de chacun, encore plus chez les enfants que chez les adultes. Marcy était vive d'esprit et cela plaisait à la jeune marionnettiste qui avait envie de lui donné tout les conseils qu'elle avait accumulé au cours de sa vie.

Marcy voulait à présent que Nina montre encore un peu plus de ses capacités. Ce qui fit sourire la jeune femme. Nina resta assise, sortit les multiples jouets et peluches de son sac et les disposa devant elles. Nina anima alors les dix objets qui se mirent à chacun exécuter une action ordonnée par la voix de Mlle Carter.
Un faisait des bonds dans l'air, tandis qu'un autre faisait de la musique en frappant sur la tête d'un des jouets animés. Nina n'en avait pas animé un, elle avait une idée en tête. Elle regarda la jeune Marcy Jones, et anima la peluche en forme de zèbre, elle s'approcha de l'animal en peluche et lui murmura quelque chose puis reposa son regard sur la jeune électrokinésie.

<< Maintenant cette peluche peut faire tout ce que tu lui diras. Il suffira juste de commencer tes phrases par: "Ellie". Je pourrai annuler mon pouvoir à tout moent où si tu n'as plus envie de jouer avec. Je te laisse faire.>>

Nina se mit en tailleur et sortie de son sac une pelote de laine et des grandes aiguille. Elle commence à tricoter une sorte de petite robe, de la taille d'un enfant. Nina faisait régulièrement de dons de vêtements qu'elle tricote et les donne pour les enfants défavorisés. Une action bénévole bien sûr.
Revenir en haut Aller en bas
Marcy Jones

avatar

Messages : 50
Date d'inscription : 07/02/2016

MessageSujet: Re: Marcy ou une malade très dynamique. [ft Marcy Jones]   Lun 25 Juil - 21:35

Sa maîtrise assez avancée pour son age n'était pas due au hasard, toutes les recherches qu'elle avait faites l'avaient aidée à y voir plus clair. Les fonctionnements des dons différent selon les personnes et la nature du pouvoir, mais apprendre à connaitre ceux des autres à servit à faciliter la compréhension du sien. À présent, elle buvait les paroles de Nina, ce genre de discussion l'intéressait énormément. Bien plus que celles sur l'adoption, qu'elle évitait à tout prix.

Je vois tout à fait ce que tu veux dire, j'ai déjà fait sauter les plombs de tout le bâtiment sans faire exprès. Mes émotions m'échappent, mais ce genre de chose aussi puissante n'est plus arrivée depuis.

Nina sortit des peluches et des jouets de son sac, pour les aligner devant elle. Sous le regard émerveillé et intéressé de Marcy, les objets se mirent à effectuer toutes sortes d'actions différentes. L'un d'entre eux cependant restait inerte, Nina l'attrapa et sembla lui murmurer quelque chose que Marcy ne parvint pas à saisir. Elle déclara que le petit zèbre en peluche obéirait à ses ordres. Stupéfaite, Marcy songea à noter tout cela dans son carnet ce soir, Nina était très douée cela ne faisait aucun doute. Alors elle commença à lui donner des indications simples, saute ou roule par exemple. La petite peluche réagissait à chaque fois. L'enfant leva les yeux vers la marionnettiste entrain de tricoter avec de grandes aiguilles. Elle avait besoin de savoir quelque chose qu'elle pourrait noter dans son carnet.

Qu'est-ce qu'il se passe si ce qu'on demande est impossible à réaliser ?

Elle réfléchit un instant à quelque chose d'impossible à réaliser pour la peluche, brièvement elle songea à lui demander de faire apparaître ses parents, mais se ravisa et demanda : Téléporte nous à Londres !



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Marcy ou une malade très dynamique. [ft Marcy Jones]   Dim 7 Aoû - 23:27

Marcy avait posé une question forte intéressante à Nina. La jeune femme émit un petit rire de surprise tout en continuant de tricoter.

Impossible? Qu'est-ce que tu entends par "impossible"? Avec mon don nul action est impossible, chère marcy. Tu sais qu'"impossible" pourrait être un terme désignant nos dons. Pourtant tu vois bien que tout cela est réel et tout à fait possible. De plus même l'impossible a certes ses limites mais si tu y crois suffisamment alors ton souhait se réalisera.

Nina observa la jeune fille. Marcy avait formulé son souhait. Comme la jeune marionnettiste l'avait attendu de la part de la fille, son souhait pouvait sembler être complètement impossible: la téléportation. Mais elle afficha un petit sourire et rectifia la demande de Marcy à l'intention d'Ellie.

Ellie téléportez vous: Marcy et toi à Londres. Bon voyage Mlle Jones. Et ne faites pas de bêtises surtout.

C'est alors qu'un halo de lumière émanant de la peluche enveloppa Marcy et l'objet animé.

En un rien de temps la jeune élève se trouva dans une cabine du London Eye. La vue permettait de voir l'entièreté de Londres. La peluche était installée à côté de la jeune fille,attendant un autre ordre ou juste le fait de suivre la jeune fille si elle avait envie de se balader.

Pendant ce temps là, Nina tricotait toujours, mais elle était capable de surveiller Marcy, elle pouvait voir ce qu'elle faisait à travers les yeux d'Ellie. La jeune femme n'était pas inconsciente au point de laisser une élève malade partir comme ça sans aucune surveillance. Même si la marionnettiste avait donné à Marcy le "pouvoir" de faire tout ce qu'elle veut à Ellie, Nina détenait toujours le contrôle sur la peluche, cependant. C'est à dire que si Marcy avait un quelconque problème elle la ferait revenir à l'orphelinat rapidement.
C'était une des rares fois où Nina Carter laissait le contrôle de ses créations à quelqu'un. L'autre et première fois était quand elle et partie de la maison familiale, elle a laissé à ses frères et sœurs quelques objets à animés au cas où, par mesure de sécurité. Nina pouvait devenir parano si elle savait qu'il y avait un problème.
Elle espérait juste que personne ne viendrait dans la chambre de Marcy pour une raison quelconque, dans ce but, elle se leva et ferma la porte à clef.
Revenir en haut Aller en bas
Marcy Jones

avatar

Messages : 50
Date d'inscription : 07/02/2016

MessageSujet: Re: Marcy ou une malade très dynamique. [ft Marcy Jones]   Mar 23 Aoû - 13:54


Marcy ne pouvait que constater que Nina avait raison, impossible n'était pas le bon mot. L'impossible tel que le conçoivent les autres n'existe pas. Aussi, il lui semblait qu'elle venait d'insinuer que sa demande serait réalisable. L'enfant souri lorsque la marionnettiste demanda à Ellie de les téléporter à Londres, elle ignorait si elle plaisantait ou non.

Mais sa vision fut brouillée par une lumière intense qui l'obligea à fermer les yeux. Hop, par le miracle de l'impossible ses yeux se rouvrirent sur un panorama de Londres. Désorientée, elle mit quelques secondes pour comprendre ce qu'il venait de se passer et où elle se trouvait. Elle était dans une cabine vide du London Eye, elle était à Londres avec la petite peluche de Nina. Elle venait véritablement de se téléporter ! D'un bon elle se leva et observa autour d'elle, émerveillée.

Nina ! Tu es fantastique !

Des tonnes de questions se bousculèrent dans sa tête ( n'arrangeant pas sa migraine, mais elle avait l'esprit totalement ailleurs ). Nina était tellement puissante ! Pouvait-elle remonter le temps ? Voir la vérité ? Savoir pourquoi certains parents n'aiment pas leurs enfants ? Se téléporter dans l'espace en restant en vie ? Voir l'avenir ? Construire quelque chose à partir de rien ? Que pouvaient faire ses poupées, si l'impossible avait ses limites, Nina et son don devaient en avoir aussi. Mais Marcy décida de ne pas exposer toutes ses interrogations tout de suite, plutôt en rentrant lorsqu'elle pourrait tout consigner dans son carnet sans oublier le moindre détail.

Toujours aussi bondissante, elle alla regarder la vue qui s'offrait à elle. Jusqu'à ce que la cabine descende et la ramène sur la terre ferme. Elle attrapa la peluche et sorti discrètement de la cabine, après tout elle était en pyjama et les gens risquaient de ne pas comprendre s'il voyaient Ellie marcher derrière elle. Marcy ne comptait pas rester trop longtemps, mais elle n'était pas souvent allée à Londres, et elle n'avait pas souhaité de venir ici pour repartir aussitôt ! Alors elle alla rejoindre un trottoir bordé de vitrines éclairées auxquelles elle jeta de petits coups d’œil. Elle avait un peu froid, en pyjama, et le froid lui faisait mal à la tête, mais elle refusait de repartir tout de suite.

En chemin elle songea que la maîtrise de Nina était impressionnante, autant que son don lui-même d'ailleurs. Si elle n'était pas aussi gentille et douce, elle aurait put être absolument terrifiante. Avec un don aussi puissant, elle aurait put faire des choses mauvaises. Marcy, bien que jeune, n'était pas si ignorante, il y avait de mauvaises personnes chez les gens normaux, mais aussi chez les gens comme elle.

Mais finalement, elle fut forcée d'admettre qu'avec de froid, sa migraine commençait à devenir insupportable. Alors elle s'adressa à la peluche.

Peut-on rentrer à l'orphelinat ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Marcy ou une malade très dynamique. [ft Marcy Jones]   Mer 24 Aoû - 21:10

La marionnettiste entendait tout ce que pouvait dire Marcy, elle sourie quand celle-ci la complimenta indirectement pour son don.
Nina avait également entendu la demande de la jeune Marcy. C'est alords que la peluche attrapa la main de la fille et l'halo de lumière apparue de nouvea. Ils furent téléporter tout deux,une seconde fois, dans la chambre à l'orphelinat. Nina les regarda apparaitre devant elle. Elle sourie en déposant le morceau de tissu qu'elle avait commencé. La jeune femme désenchanta la peluche et la remit dans son sac avec le reste de ses affaires.

Alors comment as-tu trouvé ce petit voyage à Londres? Tu as visité un peu j'espère?

Nina avait un petit sourire encré sur le visage.
C'est alors qu'elle se demanda si la jeune fille se sentait mieux ou au contraire elle avait pris froid à cause de la petite escapade. Elle savait aussi que la jeune fille aurait sûrement pleins de questions à lui poser, étant une personne très curieuse.
Elle reprit sa place sur la chaise, face à l'enfant et poursuivi le travail minutieux de son tricot,ne l'ayant toujours pas achevé.
Elle se tût pendant un instant et en profita pour observer la petite malade. Par la suite elle s'adressa à l'enfant en arborant toujours le même sourire réconfortant, et en se mettant même à rire un peu.

Je suppose qu'avec tout ce qui vient de se passer ton nombre de questions à me poser à doubler voire même tripler. Et ça je le conçois tout à fait. Mais avant tu dois me dire si tu te sens mieux qu'auparavant ou bien au contraire si tu te sens moins bien qu'avant de te téléporter. Et retourne au lit, allonge toi et profite en pour te reposer un peu. Cet aller retour à Londres a dû te fatigué, ça serait amplement compréhensible dans ton état. Tu pourras me poser toutes les questions que tu désires après un petit moment de repos, d'accord.

Elle s'arrêta de parler pendant une dizaine de secondes et repri pour un court instant la parole à l'intention de la jeune fille.

Cependant pas un mot de tout ça à quiconque tu comprendras que bien entendu que je n'ai pas agis comme j'aurai dû le faire.

Nina Carter aimait faire plaisir aux autres personnes autour d'elle, et dans ce cas présent à Marcy. Mais elle n'en avait pas oublier le principal but de sa présence dans la chambre de la fillette. Veiller sur elle et prendre soin de cette jeune fille assez dynamique, même malade.
Elle ne se voyait pas perdre le travail qu'elle aimait tant. Nina ne pouvait pus s'imaginer vivre ou travailler ailleurs qu'à l'orphelinat.
Revenir en haut Aller en bas
Marcy Jones

avatar

Messages : 50
Date d'inscription : 07/02/2016

MessageSujet: Re: Marcy ou une malade très dynamique. [ft Marcy Jones]   Jeu 25 Aoû - 16:47


Marcy ouvrit les yeux alors que la chaleur de sa chambre l'enveloppa. Elle secoua la tête pour disperser le froid de son visage puis leva les yeux vers Nina pour un lancer un grand sourire. Cette jeune femme à tête de poupée était impressionnante. Elle récupéra la peluche et la rangea, avant de se renseigner sur la petite escapade qu'elle lui avait offerte.

C'était fantastique ! Je ne suis jamais allée à Londres aussi tôt le matin, je ne me suis jamais téléportée non plus, d'ailleurs.

Heureuse comme tout, Marcy se disait qu'en un certain sens elle ne regrettait pas tant que ça d'être malade. Tout de même, avoir une allure de vampire au réveil, des médicaments qui lui faisaient l'effet d'un poison, n'était pas plaisant. Mais en apprendre plus sur les pouvoirs des gens avait tout pour lui plaire. Puis les enfants n'avait que très rarement des pouvoirs aussi développés, certains ne lui apprenaient ainsi pas grand chose. L'enfant reporta son attention sur la marionnettiste qui s'était remise à tricoter. Cette dernière avait bien comprit que Marcy avait la tête pleine de questions, mais avait peur qu'elle se soit trop fatiguée. L'enfant hésita avant de répondre. Retourner dans son lit ne l'enchantait pas, mais elle avait besoin d'avoir des réponses, même si elle avait pour habitude de ne pas être spécialement docile.

Je vais bien, pas mieux, mais tant que je tiens debout tout va bien ! Cependant elle tenait à avoir ses réponses, alors elle alla grimper dans son lit avec une petite grimace.

Pour terminer de répondre à Nina elle ajouta :

Juré ! Et puis, pourquoi je risquerais ta place ? Tu es une bonne personne.

Elle laissa sa tête retomber sur son oreiller. À chaque adulte qu'elle rencontrait, qu'elle apprenait un tant soit peu à connaître, elle ne pouvait s'empêcher d'avoir une pensée pour ses parents. Tout les adultes n'étaient ainsi pas mauvais envers les enfants, l'orphelinat le lui prouvait. Pourtant elle était dure à convaincre, comment pourrait-elle être certaine de ne pas tomber sur des parents adoptifs qui se lasseraient d'elle ? La solution était simple : ne pas se faire adopter. L'orphelinat était sa maison.

Tu sais, je n'ai pas tant besoin de me reposer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Marcy ou une malade très dynamique. [ft Marcy Jones]   Sam 17 Sep - 14:42

Nina regardait à présent la jeune fille avec un sourire. Son compliment lui étant aller droit au cœur elle ne pouvait qu'apprécier encore un peu plus la présence de Marcy. Même si elle avait un fort caractère elle pouvait se montrer adorable.

A présent que Marcy était bien disposée dans son lit, Nina prit une chaise et s'installa à côté du lit de la jeune enfant. Elle n'avait pas cesser de coudre et eu rapidement fini son travail: une petite peluche de lapin bleu. Nina y coud alors les yeux: une paire de boutons noirs. Elle le posa ensuite délicatement sur ses genoux, face à la petite Marcy.

A présent je peux répondre à toutes les questions que tu te poses. Je te promets d'y répondre franchement.

Auparavant jamais Nina aurait pensé pouvoir prononcé cette phrase devant quelqu'un. Quand elle était plus jeune, elle avait peur qu'on l'enlève de sa famille ou bien qu'on l'enferme et lui fasse d’étranges expériences pour comprendre sa différence. La jeune marionnettiste s'était muré toute ses années dans un silence profond, elle faisait passer son don auprès de sa famille pour des petits tours de magie qu'elle apprenait comme ça.
Sa rencontre avec Monsieur Blue le directeur de l'orphelinat était une vraie délivrance pour elle. Nina pouvait enfin être elle même, entourée par des personnes ayant une différence comme elle. Sans l'impression d'être chassée ou épiée dès qu'elle utilise son don. C'est pour ça que son travail lui importait énormément. L'orphelinat était devenue pour elle son second foyer et le quitter, lui et les enfants... elle ne pouvait même pas se l'imaginer.

Chaque enfants de l’orphelinat était comme un petit frère ou une petite sœur pour elle. Et rien ne pourrait les remplacer dans son cœur.
A présent elle attendait les questions de la jeune Marcy.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Marcy ou une malade très dynamique. [ft Marcy Jones]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Marcy ou une malade très dynamique. [ft Marcy Jones]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» LE PRESIDENT EST TROP VIEUX ,TROP MALADE TROP COQUIN POUR L''EXIL ET LA RETRAITE
» Pour une occasion très spéciale !
» L'amour sans philosopher C'est comme le café : très vite passé. [Les Shepard && Gibbs]
» mais il est malade !!
» le chef est malade......(pv fumée et la lieutenante ^^)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Orphelinat Blue :: L'ORPHELINAT :: Le second étage :: Les chambres des plus grands-
Sauter vers: